Si certains leaders politiques de l’opposition déclinent l’appel au dialogue lancé par le Chef de l’État, la présidente de l’Alliance Nationale pour la Démocratie And Saxal Ligueey, Aïda Mbodj elle, compte y prendre part. « Nous ne refusons pas d’y participer(…) mais le problème est que nous n’avons pas encore reçu d’invitation, nous ignorons les termes de référence… » a répondu la lionne de Bambey. Interpellée, par ailleurs, sur ses attentes dans la formation du nouveau gouvernement, elle martèle attendre un gouvernement de travail animé par une volonté politique de donner des emplois aux jeunes, de libérer la justice, de respecter les libertés entre autres.

LEAVE A REPLY