Le département de Bambey est tombé dans le giron présidentiel. Lors du dernier scrutin du dimanche 24 Février 2019, la coalition présidentielle, le Benno Bokk Yakaar, est sortie largement majoritaire á Bambey Commune et dans les 12 Communes du département. Ainsi, les partisans du Président  Macky ont pu réaliser un score de 54% des suffrages valablement exprimés. De quoi faire jubiler les inconditionnels d’El Hadji Abdoulaye Dia (plus connu sous l’appellation de El Hadji Dia « Borom Bambey »). Ce dernier, perçu comme le principal artisan de cette belle victoire de la mouvance présidentielle estampillée, sans  remonter si loin, comme une  «chasse –gardée» d’Aida Mbodj, compte, ainsi, initie une tournée au niveau de tout le département  pour féliciter et remercier les militants et sympathisants qui ont porté leur dévolu sur « Koor Maréme ». Selon nos sources, le jeune El Hadji Dia qui entend se rendre dans les  12 Communes de ce département de la région de Diourbel, a battu travail de titan durant la campagne électorale. Il a sillonné, avec ses équipes, tout Bambey et toutes les autres localités pour convaincre le maximum de citoyens  á voter Macky. Des responsables d’envergure de l’opposition ont eu á rejoindre le « Macky », la veille du scrutin, par ce que travaillés au corps par celui que l’on surnomme  » Borom Bambey. » Nous nous félicitons de cette éclatante victoire de BBY dans tout le département de Bambey. Je dois dire que nous venons de récolter les immenses efforts consentis pour aider á élever, au mieux, le niveau de vie des populations. Avec le peu de moyens que nous avions á notre disposition , nous avons pu octroyer des financements á nos braves femmes, offrir des bourses d’études aux étudiants, trouver de l’emploi á des jeunes mais aussi assister la jeunesse sportive. Ces actions, ajoutées au bilan élogieux du régime du Président Macky (construction de forages, des villages entiers électrifiés, la CMU, les Bourses de Solidarité Familiale) ont beaucoup milité en faveur de notre candidat « , s’est expliqué M. Dia.

LEAVE A REPLY