Modibo Diop polytechnicien, ancien directeur de l’Agence Sénégalaise d’Electrification Rurale fait partie de ceux qui se sont donnés corps et âme pour le triomphe de leur candidat à l’élection présidentielle du 24 février 2019. Responsable politique de l’Alliance Pour la République à Colobane-Fass-Gueule Tapée, il s’est beaucoup investi à travers des visites de proximité et d’autres méthodes de persuasion pour le compte de Macky Sall, candidat de la coalition Benno Bok Yaakaar. Pour Modibo Diop, certe l’apport des responsables du Parti et des alliés n’est pas négligeable, mais pense-t-il, le bilan de son candidat à beaucoup plaidé en sa faveur. Pendant les 7ans de son premier mandat, il a selon lui, réaliser au Sénégal ce qu’aucun autre Président n’a fait. Pour lui, Macky Sall est tout simplement un « champion. Dans cette interview qu’il nous accordée, Modibo Diop est revenu sur les promesses de campagne du Pdt Macky Sall qu’il juge réalisables mais aussi sur le dialogue politique qui doit décrisper le climat politique tendu.

Le Président Macky Sall vient de remporter l’élection présidentielle du 24 février 2019 avec plus de 58% des voix. Qu’est-ce qui a été décisif selon vous dans sa campagne ?Modibo Diop: je félicite le Pdt Macky Sall. Je crois qu’il a fait une excellente campagne électorale. La preuve, c’est la première fois dans l’histoire du Sénégal, qu’un Président sort du Palais et reste pendant plus de 17 jours en brousse avec tout ce qu’il y’a comme difficultés. Il est allé à la rencontre directe des populations pour leur passer le message d’espoir auquel elles ont adhéré. Celà fait qu’elles ont ensuite massivement voté pour lui. C’est l’occasion pour moi de le féliciter mais aussi féliciter son équipe particulièrement ma sœur Aminata Touré et mon frère Mouhamad Boun Abdallah Dionne qui ont été avec le Pdt Macky Sall et abattu un travail de titan à ses côtés durant toute la campagne électorale. Les populations ont bien compris l’intérêt de réélire le Pdt Macky Sall pour la continuité de son action mais aussi pour la stabilité du pays.Qu’elle appréciation faites-vous du scrutin ?Modibo Diop: c’est un scrutin qui a été transparent sur toute la ligne. Je ne donne même pas mon avis personnel. Tout le monde sait que je vote à Colobane-Fass-Gueule où j’ai gagné une mairie en 2009. J’ai visité une bonne partie des 140 bureaux de vote qui se trouvent dans ma commune. Le matériel électoral est arrivé à temps ainsi que les fiches des candidats. La police était suffisamment déployée pour garantir la sécurité des opérations. Donc on a pas eu d’incidents qui peuvent compromettre la sincérité du scrutin. Les observateurs l’ont unanimement reconnu.Trouvez-vous réalistes les promesses de campagne du Président Macky Sall qui entend créer plus de mille emplois et atteindre l’électrification universelle pendant ce quinquennat ?Modibo Diop : tout le monde est d’avis que le Président Macky Sall a eu un bon bilan pendant les sept ans passé au pouvoir. Pour ce qui est de son nouveau programme dénommé »liggeyal euleug », il tourne autour des cinq grandes initiatives majeures que sont l’éducation et la formation, santé et sport, entreprenariat et économie, reforestation et industrialisation, puis société numérique. Il y’a ensuite les grands accès universels que sont : l’accès à l’eau et à l’assainissement, l’accès à l’électricité, l’accès aux services sociaux de base, l’accès aux services de mobilités collectives et aux services socio-culturels. Je suis un ingénieur-polytechnicien, ancien directeur général adjoint de la Sénélec et ancien Directeur de l’Agence Sénégalaise d’électrification rurale. Donc je sais qu’il est possible d’atteindre l’électrification universelle si on y met les moyens. Dans ce sens, je suis vraiment optimiste car je sais que le Président Macky Sall va allouer les moyens qu’il faut pour sa réalisation. Je dis toujours en rigolant que le Président est un champion. Il l’a démontré à travers son bilan élogieux et je suis sûr que le meilleur reste à venir. Le Président a aussi parlé de programmes sectoriels comme zéro bidonvilles, zéro déchets, et villes créatives qu’il va réaliser pendant son second mandat.Parlant exactement de second mandat, comment le Président Macky Sall doit-il l’envisager selon vous ?Modibo Diop : Il l’envisage déjà sur un programme nommé « Liggeyal euleug » qui est une composante du Plan Sénégal Émergent phase 2. S’il le fait, il aura réussi à réaliser beaucoup plus qu’il n’a fait pendant son premier mandat. Aujourd’hui qu’il maîtrise les méthodes de passation de commandes, les mobilisations de financements et les contracteurs, je pense qu’il va faire de belles réalisations pour le Sénégal pendant ce quinquennat. On s’attend donc de voir un Sénégal qui aller vers l’émergence tant souhaitée.Le Président Macky Sall ne doit-il pas poser des pas pour apaiser le climat politique tendu?Modibo Diop : Personnellement, j’ai écrit beaucoup d’articles sous forme de contribution dans ce sens. Je crois que le Président va faire un appel au dialogue national. D’ailleurs, il a ébauché cette question lors d’une interview à Paris. On peut donc s’attendre à ce que le Président Macky Sall s’inscrive dans cette dynamique de décrisper l’atmosphère politique. Il certainement aller vers le réglement des cas Karim Wade et Khalifa Sall, puis se retrouver avec Me Abdoulaye Wade. Il doit faire des actions qui vont faciliter le rapprochement entre les socialistes Ousmane Tanor Dieng et Khalifa Sall. Si la grande famille des libéraux se retrouvent entre eux et que de l’autre côté les socialistes fassent pareille, l’équilibre et la stabilité seront garantie dans le pays.

Samba Ndiaye – Central infos.

LEAVE A REPLY