Le duel entre Ousmane Sonko et Macky Sall est loin de prendre fin. En effet, le leader de la coalition « Sonko Président », Ousmane Sonko, a une nouvelle lancé des piques à celui de Benno Bokk Yakaar, après avoir quitté Darou Mouhty. « Si Cheikh Ahmadou Bamba devait choisir entre Macky Sall et moi, il me choisirait comme son talibé », a-t-il soutenu mercredi soir lors de son grand meeting de campagne électorale à Mbacké. Ayant le soutient des marabouts de la localité et des « talibés » de Bamba, Sonko s’en réjouit et demande aux populations de ne pas jeter un œil sur le programme du président sortant. La présidentielle 2019 qui aura lieu le 24 février prochain, promet des étincelles.

LEAVE A REPLY