Concevoir un programme, ficeler un projet, construire une autoroute, choisir une date, cibler un électorat, convoquer tous les dignitaires d’une communauté, inviter tous les notables d’une ville, armer toute une population rurale innocente, perturber comme à l’accoutumée tout un trafic, déplacer massivement des paysans et éleveurs, mentalement grugés, louer des cars et autres moyens de transport, préparer un discours au ton et promesses laconiques de sens et aphones de respect, déclarer ouverte une autoroute et comme d’habitude, faillir à sa parole. Voici  dépeinte et tristement décrite la scène théâtrale  de ce jeudi passé aux notes discordantes ridicules d’exactitude et de fausseté car bien que déclarée ouverte, l’autoroute Ila Touba n’est ni de près ni de loin ouverte car les témoignages recueillis et postés par des automobilistes voulant l’emprunter montrent à foison et à satiété comment ils furent éconduits et obligés de rebrousser chemin à leur grand dam lorsqu’ils ont voulu continuer leur trajet après l’axe de Mbour et voulant rallier la ville sainte.

Encore une fois, des mensonges ont prévalu à une courte satisfaction éphémère de sénégalais abusés dont la dignité toujours abattue, demeurent interloqués car une fois encore, le monarque a failli…..

Bamba Diop République des valeurs.

LEAVE A REPLY