Nayant pas supportéles accusations de pédophilie portées en son encontre, le nommé A.K na pas résisté à la vindicte populaire de la société et a pété le plomb et a décidé de mettre fin à cette honte en simmolant par le feu avec le liquide inflammable. Les faits se sont déroulés dans la nuit du samedi au dimanche dernier aux environs de 3 heures du matin à Khayra 2 de Touba.

Il s’appelle A.K, un homme âgé d’une trentaine d’année et il a voulu régler ses problèmes par le feu et l’essence pour faire disparaitre sa honte. Un fait pour le moins rarissime dans la Cité religieuse de Touba. Le drame s’est produit dans la nuit du samedi au dimanche dernier aux environs de 3 heures du matin à Khayra 2.

Pour le moment, il a été avancé que cet homme a été accusé injustement d’être un pédophile et avait ainsi menacé de s’immoler, si on continuait à le vilipender ainsi sans preuves. Mais, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’était aspergé d’essence sur le corps, avant de passer à l’acte.

N’eût été le professionnalisme et la rapidité d’exécution des sapeurs-pompiers qui ont été avisés par un élément du Dahira Safinatoul Amane Serigne Modou Diop Diaobé, A. K allait passer de vie à trépas. Il doit ainsi la vie sauve grâce aux soldats du feu.

Aux dernières nouvelles, la victime A.K était aux soins intensifs à l’hôpital Matlaboul Fawzeïni de Touba où il a été nuitamment transporté.

LEAVE A REPLY