Aller au village de Darou Gaye, dans la commune de Koul, département de Tivaouane, relève d’un véritable parcours du combattant. Pourtant l’usager emprunte une route goudronnée à partir de Pire, mais une fois arrivé à Diacksao, bonjour les problèmes ! C’est en effet une route sablonneuse, à travers des dunes, qu’il faut affronter à partir de Diacksao, et c’est pourquoi c’est la doléance qui est chaque année brandie par les populations. Elle a été également posée devant l’Adjoint au Préfet de Tivaouane, le Souspréfet de Mérina Dakhar et Modou Fall, Maire de Koul, à l’occasion du comité départemental de développement (CDD) organisé par l’Autorité Administrative pour préparer le gamou annuel de Darou Gaye prévu le 4 janvier prochain. Selon Khaya Gaye du comité d’organisation, la route d’accès est une véritable équation. Il s’y ajoute l’alimentation en eau, car le forage de Diacksao qui alimente la localité connaît actuellement des pannes récurrentes.

LEAVE A REPLY