L’affirmation est du député Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly. Il a demandé au ministre de la justice l’abrogation de la  loi Latif Guèye qui criminalise le trafic de drogue et favorise une surpopulation carcérale.

Surtout que, dit-il, « à l’assemblée nationale des députés fument du Yamba (chanvre indien) ».

Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly ne s’arrête pas en si bon chemin. Il propose que les personnes qui aspirent à devenir ministre de la Justice, Procureur de police, commissaire de police ou commandant de brigade de gendarmerie doivent  faire un séjour carcéral pour pouvoir comprendre ce que vivent les personnes qu’ils seront amenés à envoyer derrière les barreaux.

LEAVE A REPLY