Le maire de Mermoz/Sacré-Coeur n’en a pas encore fini avec la justice. Son procès en appel de l’affaire Ndiaga Diouf, ce jeune décédé lors d’une attaque de la mairie de Mermoz/Sacré-Coeur, est aujourd’hui renvoyé au 16 janvier 2019.

Barthélémy Dias et Cie devaient comparaître ce matin, mercredi 14 novembre. Sauf qu’ils étaient absents car,  selon Me Mbaye Sène, un des avocats de la défense, ils n’avaient pas reçu leurs citations à comparaître.

Dias est poursuivi pour association  de malfaiteurs, participation à un rassemblement illicite suivi d’actions diverses entre autres. Il avait été condamné à 2 ans de prison, dont six mois ferme.

LEAVE A REPLY