Le président Macky Sall est averti. Wade ne badine pas avec la candidature de son fils Karim Wade. Dans une lettre adressée à Pierre Goudiaby Atépa en réponse à celle de l’architecte datée du 13 avril 2018, le Pape du Sopi s’est voulu très clair sur ce point précis : « Je suis Secrétaire général d’un parti qui a investi son candidat et qui n’est pas prêt de se plier sous les exigences de Macky Sall qui ne souhaite pas se retrouver face à Karim et, de ce fait, a procédé aux montages les plus abracadabrants, pour éliminer un adversaire potentiel, au prix de la violation des principes les plus élémentaires du droit. » Et, assène Wade : « Notre position est claire. Le PDS n’a pas de Plan B et, si Macky Sall insiste à vouloir éliminer notre candidat, nous lui opposerons une farouche résistance. » Saluant par ailleurs « l’ambition » de Pierre Goudiaby, candidat déclaré à la présidentielle de 2019, Wade a indiqué, dans sa correspondance, que ce dernier a « le profil d’un présidentiable et les compétences pour faire mieux que l’actuel Président », égratignant au passage son successeur Macky Sall.

LEAVE A REPLY