L’Armp et la Dcmp ont annulé le marché portant fourniture et accessoires électriques dans le cadre de l’organisation du Magal 2018. Selon Libération, le maire de Touba a profité du Magal pour passer discrètement ce marché de gré à gré.  Abdou Lahad Kâ justifie sa décision par la l’explosion économique et démographique  de Touba et le faible niveau d’investissement dans la Cité religieuse. Il prétextait également l’hivernage pluvieux avec ses tornades qui ont saccagé les installations du réseau de la Senelec, à quelques jours du Magal.

LEAVE A REPLY