Les rideaux sont tombés sur la 125e édition du Grand Magal. La cérémonie officielle qui marque la fin de l’évènement, a été préside par le Khalife général de mourides, Serigne Mountkha Mbacké en présence des autorités gouvernementales, religieuses et de plusieurs diplomates accrédités à Dakar.

Dans son discours rapporté par son porte-parole, le guide des Mourides a remercié tous ceux qui ont participé au déroulement du Magal et exhorté les musulmans à davantage d’entraide et de solidarité, mais aussi à cultiver l’amour de son prochain et la protection de la religion islamique.

S’adressant aux acteurs politiques, selon seneweb, le Khalife a rappelé qu’ « un pays ne se construit pas dans la farce, le jeu ou la plaisanterie*. Qu’on évite aussi la jalousie, la suspicion et qu’on cultive l’amour entre musulmans.

LEAVE A REPLY