A la veille du grand magal de Touba qui a coïncidé avec l’apparition de la maladie de la dengue dans la cité religieuse, une batterie de mesures est prise par les autorités administratives et sanitaires pour barrer la route à l’épidémie. Une rencontre s’est tenue à cet effet  ce lundi dans la capitale du Baol.

Mouhamadou Moustapha Ndao, le gouverneur de région, qui a présidé cette réunion de crise, a annoncé que « l’épidémie de dengue s’est installée à Touba où de huit cas, on est passé à cinquante. Maintenant, ce qu’il faut faire, c’est de juguler et contenir la maladie et ainsi éviter son prolongement jusqu’au Magal ».

« Nous avons pris un ensemble de mesures de prévention mais également des mesures curatives en plus de dispositions d’assainissement de la ville de Touba, tout ça pour pouvoir endiguer la maladie. L’objet de cette rencontre pour le comité régional de lutte contre les épidémies est d’étendre les actions de lutte dans l’ensemble de la région de Diourbel notamment dans la prévention dans les départements de Diourbel et Bambey qui ne sont pas touchés », a dit le chef de l’exécutif régional avant d’ajouter : « auprès des populations, nous allons poursuivre nos actions de sensibilisation afin qu’elles prennent, elles aussi, des dispositions permettant de freiner la maladie de dengue ».

LEAVE A REPLY