Tous les principaux ténors libéraux ont choisi le pape du Sopi. Aucun responsable de haut rang n’est avec Madické Niang, lui qui a décidé de défier la décision du parti faisant de Karim son candidat pour la Présidentielle de février 2019. 

L’heure est choix au Parti démocratique sénégalais (Pds). En effet, chaque responsable du parti est en train de choisir son camp dans la guerre au sommet qui oppose Abdoulaye Wade et son désormais ex-ami, Madické Niang.

Mais pour l’instant, tous les principaux ténors libéraux ont choisi le camp du pape du Sopi. Aucun responsable de haut rang n’est avec Madické Niang. Babacar Gaye, le porte-parole du parti, a choisi son camp et il veut que tous les libéraux et les Sénégalais en soient informés. En effet, il s’est rendu à Doha, au Qatar ensuite à Paris pour rencontrer successivement Karim et son père Abdoulaye Wade. Et il a posté sur sa page Facebook des photos de sa rencontre où on le voit avec Karim Wade, candidat déclaré du parti avec le pape du Sopi.

Mayoro Faye, le chargé de communication a pris également position pour Abdoulaye Wade à l’instar de Babacar Gaye qui s’affiche sur sa page Facebook avec Me Wade. Cheikh Dieng, le maire libéral de la commune de Djiddah-Thiaroy Kao, a également choisi son camp, il a choisi le secrétaire général national du Pds.

A preuve, il critique dans une vidéo, « le manque de courage et de loyauté politique » de Madické Niang, l’ancien président du groupe parlementaire du Pds « Liberté et Démocratie » qui a décidé de briguer le suffrage universel contre l’avis du Pds, qui a porté son choix sur Wade fils. « Le courage politique c’est de se battre jusqu’au bout », déclaré le maire de la commune Djiddah-Thiaroye Kao.

Les députés libéraux semblent avoir aussi pris position pour le président Wade contre leur désormais ex-président de groupe parlementaire. Le successeur de Madické Niang, Cheikh Bara Dolli Mbacké qui a été reçu ce week-end par le Khalife général des mourides, s’est rangé du côté de Wade. Et selon lui, il est de même de Toussaint Manga, l’ancien secrétaire général des jeunesses libérales.

Tous les autres parlementaires libéraux ont juré fidélité au pape du Sopi. D’après le successeur de Madické Niang, il ne fait aucun doute que les ténors comme Oumar Sarr, le secrétaire national adjoint du parti et Amadou Sall sont avec Abdoulaye Wade et il est de même pour Abdou Aziz Diop et Cheikh Tidiane Seck, respectivement Secrétaire général et président de la Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl).

Les libéraux au nord ont fait leur choix. «Appréciant la situation du Parti démocratique sénégalais marquée par la candidature annoncé de Me Madicke Niang, la Rencontre des libéraux engagés du Fouta (Relief) réaffirme tout son soutien au candidat unique en la personne de Karim Wade, le seul à être designé par les instances régulières et compétentes en la matière, du parti », lit-on dans un communiqué rendu public, dimanche dernier.

LEAVE A REPLY