Revenant sur sa candidature, me Madické Niang précise que c’est pour éviter à son parti un suicide politique. Il détaille : « Au regard des faits, pour moi, le véritable suicide politique serait, pour le pds, de ne pas avoir de candidat à l’élection présidentielle de 2019/ s’agissant de ma candidature, le président Wade a dû oublier que je lui ai écrit pour lui préciser qu’elle ne saurait entrer en compétition avec celle de Karim Wade.

En effet, elle ne pourrait prospérer que si seulement si le Conseil Constitutionnel rejette la candidature de Karim Wade. Où est donc le mobile qui peut servir Macky Sall, en affaiblissant le suffrage du candidat investi par le parti, alors qu’une fois de plus, ma candidature est une candidature alternative et non de substitution.

Contrairement aux accusations qui sont portées contre moi, j’ai voulu redonner espoir à tous les militants désemparés face à l’éventualité d’une élection présidentielle sans un candidat du Pds. Combien de membres de l’opposition radicale se sont ouverts à moi sur l’absence éventuelle d’un candidat du Pds en 2019, estimant qu’elle permettrait à Macky Sall de gagner facilement ? Ainsi, j’invite tous ceux qui, dans le Parti, comme en dehors, sont convaincus de la nécessité d’une candidature alternative, à me rejoindre pour mener ce combat. »

L’Observateur

LEAVE A REPLY