Tout en s’inquiétant du silence dans lequel est plongé le chef de file du Parti Rewmi, Mor Ngom qui faisait une tournée à Bambey ne s’est pas empéché de s’interroger sur les capacités financières de Ndamal Cadior dont les militants et sympathisants ont lancé une campagne de collecte de fonds en vue de financer sa campagne à la prochaine présidentielle du 24 février.
C’est d’abord par des vertes et des pas mûres que le ministre conseiller a ouvert son propos en rappelant le choix que l’ancien président Abdoulaye Wade avait porté sur Macky Sall. « S’il ne s’agissait que d’Idrissa Seck, je n’allais jamais inauguré une seule infrastructure. Mais quand je suis tombé sur Macky Sall, je savais que c’était de lui dont javais besoin pour faire toutes mes réalisations » a rapporté Mor Ngom citant, le Pape du Sopi.
En révélant qu’il a été contacté par un SMS qui l’invitait à soutenir financièrement le candidat Idrissa Seck, Mor Ngom s’est rappelé des Hummers, ces véhicules américains avec lesquels, Ndamal Cadior sillonnait le tour du pays, pour s’interroger sur sa capacité financière. « Si Idrissa Seck en est arrivé à mendier de quoi financer sa campagne, cela me surprend » a lancé Mor Ngom. Il est tout autant inquiet du « silence assourdissant et du recroquevillement » d’idy sur lui même

LEAVE A REPLY