Il s’appelait Cheikhou Sakho. Il était capitaine des Douanes et patron de la brigade spéciale de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass. Ayant quitté son travail hier jeudi, vers minuit, c’est son corps qui a été retrouvé par les gendarmes. Et une enquête judiciaire est ouverte par la brigade de Keur Massar.

Membre de la 30ème promotion de l’Ecole Nationale des Douanes, il était en poste à l’aéroport international de Dakar -LSS- avant le déménagement de décembre dernier. Décrit comme « un gars toujours souriant », « calme » et « serviable », l’homme qui vient d’être découvert, mort, à Keur Massar est un douanier très aimé de ses collègues comme des nombreux travailleurs de l’AIBD.

Pourtant, c’est cet homme qui semble faire l’unanimité autour de lui qui a été retrouvé mort dans la banlieue dakaroise alors qu’il rentrait du travail dans la nuit du jeudi au dimanche. A en croire les premières informations obtenues par Kewoulo, « le chef Sakho avait quitté tardivement l’aéroport de Diass » pour rentrer chez lui, à la cité gendarmerie de Keur Massar.

« Et nous avons été informés de la découverte d’un corps, apparemment décédé de mort brutale. » A confié une source judiciaire. A en croire une autre source judiciaire, « le capitaine Cheikhou Sakho a été abattu par arme à feu. Il a reçu des tirs de pistolet. Et son corps a été retrouvé dans une voiture. Par contre, à l’étape actuelle de l’enquête, nous ne savons pas si la voiture lui appartenait ou pas ».

Informé de cette découverte, le parquet de Pikine a requis les services d’un médecin légiste pour procéder à une autopsie. A noter que ce douanier retrouvé ainsi est originaire de Sokone, dans le Saloum, et était marié et père de famille.

Cheikhou Sakho, chef de la Douane de Diass a été retrouvé mort ce vendredi dans sa voiture.  Il a reçu  une balle sur la tête. Lieutenant et chef de la Douane de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass, Sakho a été mortellement agressé à Keur Massar.

LEAVE A REPLY