Fer de lance de la traque des biens mal acquis qui a envoyé Wade-fils en prison, Aminata Touré estime que rien ne s’oppose à un retour de celui-ci, en « exil » au Qatar depuis juillet 2016, s’il passe à la caisse du trésor.

« Si Karim Wade dit qu’il est sénégalais, donc un Sénégalais peut venir au Sénégal. Il n’y a pas de soucis. Nous avons tous des obligations, nous payons nos impôts, mais, lui, il a une facture à payer. Quand il (Ndlr : Karim Wade) viendra il n’oubliera pas de passer à la caisse du Trésor pour s’acquitter de ses obligations en tant que citoyen. Je crois qu’il connaît le montant. Il n’y a pas vraiment de commentaires à faire outre mesure», a jugé Mimi Touré.
Lequotidien

LEAVE A REPLY