Petit-fils du Khalife général des mourides, Serigne Mouhamed ibn Serigne Cheikh et Serigne Mame Mor dénoncent la démarche de l’entourage de leur grand-père tendant à écarter les parents, les proches et les membres de la famille du guide de la communauté mouride.

Ils dénoncent aussi le manque de sécurité et d’organisation du domicile du guide de la communauté mouride.

 

L’entourage du Khalife général des mourides est au centre de tous les débats, à Touba. Et ce sont des petits-fils du patriarche de la ville religieuse eux-mêmes qui montent au créneau pour s’insurger contre l’attitude qui y prévaut. Ils dénoncent, dans leurs propos, un accaparement, une prise d’otage et une démarche visant à écarter les parents, les proches et les membres de la famille du guide de la communauté mouride. Serigne Mouhamed ibn Serigne Cheikh ibn Serigne Mountakha fustige le comportement de «certains dignitaires tapis dans l’entourage du Khalife général». «Nous nous offusquons de leur démarche qui tend à diviser la famille. Ils n’ont pas le droit de procéder de la sorte s’ils ne sont mus que par les intérêts de la communauté mouride. Certains d’entre eux ne sont animés que d’une volonté de rechercher la notoriété, une position confortable auprès de l’autorité religieuse. Ils ont placé leurs pions et leurs hommes dans l’entourage du Khalife dans l’optique de le manipuler», constate-t-il dans une déclaration parvenue hier à WalfQuotidien. Plus gravece petit-fils de Serigne Mountakha Mbacké se plaint aussi du manque d’organisation et de sécurité qui prévaut au domicile du guide religieux. «Le manque d’organisation et l’insécurité qui règnent dans le domicile du Khalife est regrettable. Il n’y a pas de sécurité dans le domicile du Khalife et les personnes qui lui sont proches doivent prendre des mesures urgentes pour renverser la tendance», dénonce-t-il. Avant d’ajouter, pour le déplorer, que «le Khalife doit avoir un temps de repos suivant un calendrier aménagé. Son programme est trop chargé et il faut que cela cesse».

Le même constat est fait par d’autres membres de la famille du Khalife. Egalement petit-fils, Serigne Khadim Mbacké Ibn Serigne Mame Mor Ibn Serigne Mountakha dit la même chose. «Des proches du Khalife sont écartés de son entourage et cela doit cesser. Il faut que cela arrête d’une manière ou d’une autre. Les femmes sont plus victimes de cette situation car elles peinent à rencontrer le Khalife. J’invite l’entourage du Khalife à cultiver une démarche  inclusive et à donner une plus grande considération aux parents et membres des familles du Khalife. C’est une situation déplorable à tout point de vue.  L’entourage du Khalife doit impliquer la famille de ce dernier dans le travail», dixit Serigne Khadim. Il avertit et met en garde l’entourage de son grand-père : «Nous détenons des informations plus scandaleuse que nous nous gardons pour l’instant de révéler au public. Mais si cela perdure, nous serons dans l’obligation de dire tout pour que nul n’en ignore».

 

Texte Walfnet

Audio baol info

LEAVE A REPLY