En vue de la Présidentielle de 2019, Samuel Sarr, le Président du Parti Libéralisme social sénégalais (Lss), était venu hier, à Touba pour partager ses ambitions avec Serigne Mountakha Mbacké, le khalife général des Mourides et solliciter sa bénédiction. Sur un autre point, l’ancien ministre de l’Énergie sous le défunt régime de Me Abdoulaye Wade a annoncé sa feuille de route pour succéder au Président Macky Sall qui, dit-il, a mis le pays dans le chaos.
A quelques mois de l’élection présidentielle, la ville sainte de Touba est convoitée par les hommes politiques, grâce à l’importance de son électorat. C’est ainsi que Samuel Sarr, à la tête d’une forte délégation, s’est entrevu avec le guide des Mourides. Face à la presse, après son audience à huis clos avec le Saint homme, le patron du parti Libéralisme social sénégalais est revenu, largement, sur l’objectif de sa visite.
«Nous sommes venus à Touba, afin de recueillir des prières, auprès de Serigne Mountakha Mbacké. Lss, c’est le mouvement 2019, qui est constitué de différents partis politiques et qui a décidé de me porter comme candidat, lors du prochain scrutin. De ce fait, étant mouride, je me devais de partager mes ambitions avec le khalife général des Mourides et solliciter des conseils», a-t-il confié.
En plus, Samuel Sarr se dit optimiste de gagner les suffrages des électeurs, grâce à l’accueil chaleureux que Touba lui a réservé et son programme alternatif qu’il va proposer aux Sénégalais. Ainsi, Samuel Sarr a décliné son leadership et a constaté que le pays est en chaos.
«Nous sommes blanc comme neige, mais nous sommes une opposition responsable et nous comptons sortir le Sénégal de la situation chaotique, dans laquelle il se trouve. Ainsi, nous sommes candidat pour apporter des solutions et notre programme est le meilleur», a-t-il martelé.
Toutefois, il envisage de rendre visite tous les chefs religieux et les militants des 45 départements, afin de sortir vainqueur, au soir du 24 février 2019.

LEAVE A REPLY