La Cedeao a rendu son verdict ce 29 juin 2018 concernant la détention du maire de Dakar, Khalifa Sall, en déclarant que  » le droit à l’assistance d’un conseil, le droit à la présomption d’innocence et le droit à un procès équitable des requérants ont été violés.  »

Sachant que 35 millions c’est la somme que le Sénégal doit verser au maire de Dakar, les défenseurs des droits de l’homme se se sont réunis pour donner leurs réactions.

Seydi Gassama est d’avis que les décisions de la Cedeao sont obligatoires et que si le Sénégal ne s’exécute pas, le Sénégal sera la risée du monde … 

Dakaractu

LEAVE A REPLY