Du fait de l’ébullition sociale avec les grèves d’enseignants, de certains acteurs de la santé publique, mais aussi les marches de l’opposition, le ministre Mor Ngom en appelle à la retenue.
Pour lui, le Président Macky Sall est en train de faire le nécessaire pour juguler les difficultés notées ça et là, non sans rappeler qu’on ne peut tout faire.
« Ce qui vaut aujourd’hui, pour l’ensemble du Sénégal et du peuple, c’est de nous donner la main pour travailler et mettre ce pays là sur les rampes de l’émergence. Le Président Macky Sall a beaucoup fait, c’est vrai, mais ça ne suffit pas parce que Seul Dieu peut satisfaire la totalité des besoins. Il y a une demande sociale qui est là, j’allais même dire une urgence sociale, mais avec tout ce que le Président Macky Sall est en train de faire, nous pouvons quand même avoir la patience de l’accompagner, mais de l’accompagner en donnant des idées constructives et non des idées destructives… »
Mor Ngom, accompagné de plusieurs personnalités politiques dont El Hadj Dia était venu prendre part à la finale navétanes des deux zones de Bambey dont Mame Abdoulaye Fall était le parrain.

LEAVE A REPLY