En exclusivité, Baolinfo.net a interrogé  un militant de la première  heure de l’Apr et ami du président de la République. Il s’agit de « Mini Car » Mou Serigne Saliou  qui s’est prononcé sur la prochaine présidentielle de 2019.

« Le vent de la rébellion souffle dans les rangs de l’APR et  un peu  partout au Sénégal avec des réactions éparses de quelques mécontents qui tirent la sonnette d’alarme sur le danger qui guette leur mentor, Macky Sall, pour la présidentielle qui se profile à l’horizon »,fait savoir  Mini Car Mou Serigne Saliou . Ce responsable de l’Apr Touba , qui se réclame des militants de la première, soutient que des  hommes et femmes comme lui,  ont été les premiers soutiens du chef de l’Etat. Ils avaient tout entrepris  pour que Macky Sall préside aux destinées de la Nation  en maillant le territoire national, et ceci, malgré les menaces de l’ancien chef de l’Etat. Aussi de la posture où il se trouve aujourd’hui, « Mini Car  » Mou Serigne Saliou pense  que  l’Apr  pourrait faire face à de réels problèmes  si Macky Sall ne rectifierait pas le tir en perspective de la présidentielle de 2019. « Ceci, en apprenant des erreurs du régime précédent», avertit-il tout en  déplorant le fait que le Président ne soit, actuellement, entouré que de nouvelles têtes inconnues des moments de lutte pour le pouvoir.« Macky Sall va vers  une élection très sérieuse. C’est pourquoi il doit revoir son entourage et essayer de parler avec tous les militants de la première heure qui se sentent exclus des centres de décision. Ces militants sont les purs produits de l’Apr ou des mackystes jurés. Si le président compte sur des transhumants et certains de ses proches qui ne lui disent jamais la vérité, il peut avoir des difficultés en 2019. Un scénario que le responsable de l’Apr Touba , ne voudrait cependant pas vivre. « Néanmoins, les transhumants étant ce qu’ils sont, ils  peuvent tourner le dos au président à tout moment » , avertit  Mini Car Mou Serigne Saliou.

Dans ses analyses, l’ami du président et militant de la première heure , appelle au bannissement de certaines pratiques qui ont présentement cours dans la mouvance  présidentielle avec le manque de considération et la marginalisation des militants de la première heure.«Macky est en train de faire la promotion des nouveaux adhérents à travers des nominations, sans consultation de la base, pendant  que  beaucoup de militants de la première heure sont dans leur coin à ruminer leur frustration.

Le très courageux Mini Car ,  met  à nu les comportements de certains proches du président qui pensent uniquement à leur poche en disant qu’ils règlent le problème des personnes frustrées ou ceux qui  peuvent  apporter des voix. « Il y’a des collaborateurs du Président qui ne disent jamais la vérité alors qu’ils font croire à Macky Sall qu’ils gèrent certaines personnes. Ces gens- là ont même fait perdre le Président Sall  à Touba et dans d’autres localités du pays », s’alarme  Mini Car Mou Serigne Saliou . En tout cas, dans la posture où il se trouve, personne n’est plus imprégné des enjeux de la présidentielle de 2019 que ce militant de la première heure. Le président Sall est averti…

Source : Baolinfo.net

LEAVE A REPLY