Le coordonnateur du mouvement Alliance libre et républicaine pour le travail et l’émergence (ALERTE) indique ne pas comprendre les partisans du maire de Dakar.

« Aujourd’hui, je n’arrive pas à comprendre que Khalifa SALL, avec toute sa représentativité au niveau de la région de Dakar, que ses partisans ne puissent rien organiser pour apporter une riposte politique face à cette manipulation honteuse de la justice pour éliminer un potentiel candidat pour les prochaines élections. Khalifa SALL a une expertise et une expérience avérées en politique. Nos chemins se sont croisés dans les années 1989 et il était déjà responsable politique au niveau du Parti socialiste. Je n’arrive pas à comprendre qu’un Barthelemy DIAS, un Bamba FALL, un Cheikh GUEYE doivent penser que le combat pour la libration de Khalifa SALL doit s’inscrire strictement dans un cadre républicain », soutient Cheikh Sadibou DIOP qui était l’invité du Grand Oral de ce dimanche sur Rewmi FM.

Selon lui, ces proches de Khalifa SALL doivent s’illustrer davantage dans l’action.

« Ils devaient porter les combats, occuper la rue, organiser des manifestions permanentes et s’opposer contre le pouvoir. Il faut faire face au pouvoir. Cette affaire est purement politique. Le pouvoir de Macky SALL est en train d’instrumentaliser la justice pour éliminer des adversaires politiques. Par ailleurs, au sein de l’opposition sénégalaise, les gens ont des intérêts divergents », déclare Cheikh Sadibou DIOP. Qui estime que « certains prient pour que Khalifa SALL soit condamné pour récupérer son électorat ».

« Je ne fais qu’analyser ce que je connais de la scène politique sénégalaise. Aujourd’hui, Khalifa libéré de prison, bénéficiera non seulement de cet emprisonnement, mais s’appuiera sur l’appareil de conquête politique de l’opposition et du PS pour faire face à Macky SALL. Cela n’arrange pas ceux qui ont des ambitions présidentielles », ajoute l’ancien coordonnateur du M23/patriotique.

 

LEAVE A REPLY