Que le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement se le tienne pour dit. Faire payer aux populations de Touba la facture d’eau, ce n’est pas demain la veille.

Et il a eu l’occasion hier de s’en rendre compte à l’Hémicycle. En effet, Mansour FAYE qui estime que la gratuité de l’eau ne peut pas continuer à Touba, a suscité la réaction de Serigne Cheikh Mbacké Bara Dolly. Le  responsable libéral de se demander pourquoi payer l’eau quand elle ne coule que rarement.   «Le département de Mbacké qui paie l’eau souffre de pénurie d’eau», cite-t-il en exemple. Avant de trancher : «On ne va jamais payer l’eau à Touba».

«Nul ne paie l’eau à Touba, y compris les boulangeries et les stations d’essence, alors qu’il s’agit de la ville la plus peuplée de notre pays après la capitale», avait observé Mansour Faye avant de décréter que cette situation ne peut  pas continuer.

LEAVE A REPLY