Être mouride ne se décrète pas, cela s’assume comme une démarche volontaire. Léna Sène l’a bien compris en se rendant à chaque fois de besoin à un événement concernant la communauté mouride.

La dernière illustration nous a été servie lors du Magal passé. Pendant 2 jours avant la célébration du Magal, lundi 06 et mardi 07 octobre 2017, Léna a séjourné au domicile de la femme de son marabout et guide Serigne Bass Abdou Khadre. Le porte parole du khalife général des mourides, lui a réservé un «berdel» magistral. Ce qui lui est allé droit au cœur depuis qu’elle a fait acte d’allégeance à son marabout, elle ne cesse de manifester en intérêt patent sur le mouridisme. Sa dernière venue remonte au Magal de Serigne Abdou Khadre Mbacké 4eme Khalif de Cheikh Ahmadou Bamba.

IGFM

LEAVE A REPLY