A la demande du président de la République, la commission ad-hoc du Conseil économique, social et environnemental (Cese) a entendu hier les sociétés « Total » et « Kosmos Energy », principales bénéficiaires de permis d’exploitation du pétrole et du gaz sénégalais.
Bombardés de questions par les membres du Cese, les représentants de ces sociétés n’ont pas été convaincants du tout, selon L’As.

Du moins, c’est ce que révèle des sources du quotidien qui affirment que les réponses données sur l’acquisition des contrats et les impacts sociaux et environnementaux ont été particulièrement floues.

LEAVE A REPLY