GORGUI NDIAYE

« J’ai effectivement habité sous le même toit qu’Amy Collé Dieng, chez moi à Rufisque. Toutefois, c’était pour d’autres raisons. Dans le passé, à l’occasion d’un de mes anniversaires, j’avais invité Amy à partager la scène. On avait joué un morceau que le public a beaucoup apprécié. Donc, lorsque j’enregistrais mon album, je lui ai proposé de venir au studio pour le duo. Le morceau a cartonné. On m’appelait partout pour des spectacles, et dans l’ordre normal des choses, j’y allais avec Amy Collé Dieng », indique dans un premier temps le chanteur avant de poursuivre

« L’Observateur », qui a ouvert ses colonnes à Gorgui Ndiaye, alias Go, a interrogé ce dernier sur le sujet de la rumeur prêtant une idylle entre lui, l’enfant chéri de Rufisque, et la chanteuse Amy Collé Dieng qui auraient même vécu en concubinage pendant un certain temps

« Donc, on a collaboré pendant longtemps jusqu’au jour où nous étions au Mali pour une tournée. Sur place, j’ai remarqué que sa gorge gonflait et se dégonflait. Je le jure sur Dieu, d’aucuns disaient qu’elle avait été maraboutée. D’autres, qu’elle était possédée par de mauvais esprits. Ne sachant plus par quel saint se vouer, j’ai pris l’initiative de la faire venir à Rufisque où j’habite. Je savais qu’il y avait des personnes capables de soigner son mal. Dans un premier temps, nous sommes allés sans succès chez une dame. Par la suite, on a été voir un autre homme à Ndar. Ce dernier avait dit pouvoir la soigner à condition qu’elle s’installe chez lui. Amy ne voulait pas y rester. Apeurée par l’ambiance et la présence des malades. Je lui ai suggéré de venir s’installer chez moi durant tout son traitement. Mon épouse et toute ma famille l’ont accueillie à bras ouverts »

« Tout ce qui se dit d’autres, n’est que balivernes. Je ne l’ai jamais engrossé », précise t-il

« C’est vrai qu’on s’entend de moins en moins, mais on se passe des coups de fil de temps à autre », fait savoir ensuite Gorgui Ndiaye

LEAVE A REPLY