Le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar  s’est prononcé sur la situation des Sénégalais en particulier et des africains en général vivants dans le royaume chérifien. Contrairement à ce que pensent certains, le Maroc serait un pays qui aime des étrangers. « Nous avons régularisé la situation de plus de 25.000 de nos frères africains durant l’année 2014. Et nous continuons à le faire. Cela veut dire que nous sommes un pays qui est convaincu que la cohérence exige qu’à travers tout ce que nous sommes en train de construire, il faut que nos frères africains trouvent naturellement leur place dans l’espace marocain et dans leur second pays qui est le Maroc », a-t-il expliqué avant de revenir sur la politique élaborée par le Maroc en vue de gérer la question de la migration

« En matière de migration, le Maroc a une approche. Conformément aux orientations de sa majesté, le Roi Mohammed6, nous avons développé une nouvelle politique d’intégration de nos frères africains dans ce qu’on appelle la nouvelle politique migratoire. Il y a une régularisation de situation. Il y a des droits d’installation qui sont aujourd’hui accordés. Il y a entre autres des droits sociaux, de santé et de travail ».

En ce qui concerne les phénomènes d’assassinats, le ministre semblait minimisé cette affaire qui a eu à emporter des Sénégalais. «  (…) des phénomènes qui se produisent  dans des régions qui sont beaucoup plus touchées par des problèmes de recherche de migration vers l’Europe. Et quand il y a des problèmes de cette nature là, il ne faut pas dire qu’il y a quelque chose qui est orientée vers nos frères africains. Ce n’est pas cela », a-t-il dit.

Pour lui : « c’est souvent des accidents qui se produisent entre personnes et qui conduisent probablement à la violence. Nous disons que la dignité c’est quelque chose de fondamentale. La dignité de nos frères africains, au Maroc, il faut qu’elle soit respectée. Il faut qu’elle soit préservée. Et nous veillons à ce qu’ils se sentent chez eux ». « Parce que c’est chez eux. C’est leur pays aussi. Nous travaillons avec beaucoup de détermination pour construire un espace où il y a une convivialité et une vie commune. Nous sommes heureux de constater que plusieurs de nos frères africains qui sont installés au Maroc ont un emploi, une maison, travaillent et éduquent leurs enfants. Ils ont accès aux soins. C’est tout à fait naturel comme les marocains qui vivent aussi au Sénégal. Ils sont intégrés dans la société sénégalaise. Ils sont respectés par cette société. Ils ont droits aussi au travail, à la santé, à leur dignité et vie. C’est quelque chose, à mon sens est un acquis qu’il faut consolider », a-t-il raconté aux journalistes.

Pour être précis, « il peut avoir des accidents mais il faut veiller pour qu’il n’ait pas de dérapage », a-t-il conseillé.Mouhamed 6

LEAVE A REPLY